Tizombi – Toujours affamé (Bamboo)

Même s’il est le plus mignon de tous, Tizombi n’en reste pas moins un zombie à l’appétit insatiable. Véritable trou sans fond, il dévore, avale, gobe et croque tout ce qui passe à portée de sa dentition acérée. Tout, sauf la jeune Margotik qui écrit un livre sur lui : elle est fascinée par celui qui reste le seul zombie à être né zombie !!!

De temps en temps, il faut savoir sortir des sentiers battus et aller faire un tour du côté des maisons d’édition que tu évites soigneusement, car leur catalogue ne correspond pas vraiment à tes goûts. Donc, pour changer un peu et aller dans le registre de la bande dessinée humoristique, j’ai opté pour le premier tome de Tizombi.

Tout d’abord si j’ai acheté l’album c’est parce que je trouvais que l’héroïne, Margotik, avait un petit quelque chose de Gretchen de la série Zombillenium de de Pins chose qui se confirme les pouvoirs de sorcière étant remplacés par la poésie.

Mais passons pour nous concentrer sur le plus important. L’album est, comme beaucoup d’œuvres du genre, de différentes saynètes mettant en scène l’adolescente et ses nouveaux amis zombies. L’humour est bien présent et, même si je n’ai pas spécialement accroché à tous les gags, il y en a quand même quelques-uns qui m’ont fait sourire.

Les dessins sont assez efficaces et les personnages relativement attachants en allant de Tizombi le premier zombie né zombie à Fatal le zombie demeuré.

N’étant pas spécialement le cœur de cible de ce genre d’album je dois avouer que ce premier tome m’a fait passer un bon moment de lecture pour un dimanche soir et devrait plaire davantage à un public entre 10 et 15 ans, mais il se laisse néanmoins lire.

Tizombi - Toujours affamé

10,6€
Tizombi - Toujours affamé
7.1

Scénario

7.0 /10

Dessins

7.2 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :