Transperceneige – Intégrale (Casterman)

Transperceneige - Intégrale

Un jour, la bombe a fini par éclater. Et toute la Terre s’est brutalement retrouvée plongée dans un éternel hiver gelé, hostile à toute forme de vie. Toute ? Pas tout à fait. Miraculeusement, une toute petite portion d’humanité a trouvé refuge in extremis dans un train révolutionnaire, le Transperceneige, mu par une fantastique machine à mouvement perpétuel que les miraculés de la catastrophe ont vite surnommé Sainte Loco. Mais à bord du convoi, désormais dépositaire de l’ultime échantillon de l’espèce humaine sur cette planète morte, il a vite fallu apprendre à survivre. Et les hommes, comme de bien entendu, n’ont rien eu de plus pressé que d’y reproduire les bons vieux mécanismes de la stratification sociale, de l’oppression politique et du mensonge religieux…

Pour beaucoup, l’oeuvre de Lob fait partie des classiques et des oeuvres majeures de la bande dessinée européenne. Pour moi, c’était avant tout son adaptation cinématographique par Bong Joon-Ho avec « Captain America » Chris Evans.

Il était donc temps que je me lance dans la lecture de la bande dessinée et, comme Casterman a eu la bonne idée de sortir une intégrale incluant les trois premiers tomes de la série, je me suis dit que c’était une occasion à saisir pour voir si l’original valait mieux que l’adaptation.

Même si la BD date d’il y a quelques années, son contenu est toujours adapté à notre actualité, car la différence entre les classes riches et pauvres (tête contre queue du train) n’a fait qu’augmenter au fil du temps et ne risque pas de diminuer dans les années à venir et le premier tome du Transperceneige illustre parfaitement cette lutte des classes et l’envie que certains « queuetard » ont de pouvoir bénéficier des avantages des plus nantis.

Les deux tomes suivants reprennent globalement le même principe tout en mettant l’accent sur l’arrivée au pouvoir d’une personne n’ayant pas le bagage requis pour pouvoir gérer une nation et devant lutter contre le pouvoir en place afin de faire entendre sa voix tout en devant gérer les situations de crises et révoltes causées par quelques anciens puissants et leurs services secrets.

Le Transperceneige propose une excellente recherche sociologique de notre époque, mais, si le premier tome est intéressant, j’ai trouvé les deux suivants de trop. Alors oui c’est intrigant de découvrir comment une personne de  basse classe arrive à creuser son trou pour atteindre le pouvoir et la plus haute fonction au sein du train, mais il ne propose rien de bien neuf par rapport à l’histoire originale.

Transperceneige - Intégrale

25€
Transperceneige - Intégrale
7.5

Scénario

7.8 /10

Dessins

7.1 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :