Vincent, un Saint au temps des Mousquetaires (Dargaud)

Vincent, un Saint au temps des Mousquetaires

En 1643, saint Vincent de Paul était le père Vincent, un prêtre exceptionnel qui battait le pavé de Paris pour aider les plus démunis. Lorsqu’un de ses protégés, Jérôme, se fait assassiner, il décide alors de mener l’enquête. Ses actes de charité et son ouverture d’esprit lui permettent d’interroger tant les marauds que les grands de ce monde.

Si je me suis laissé tenter par « Vincent, un Saint au temps des Mousquetaires » c’est principalement, car il s’agit d’un scénario de Jean Dufaux dont j’ai adoré une grande partie des oeuvres (Barracuda, Conquistador, Complainte des landes perdues…), mais voilà de temps en temps, un grand scénariste peut produire une oeuvre un peu moindre.

Si je ne m’attendais pas à lire une oeuvre hyper passionnante, j’espérais en apprendre plus sur la vie de Saint Vincent de Paul, mais, malheureusement pour moi, l’histoire proposée ici n’est qu’un (très ou trop) bref aperçu de ce que l’homme a fait dans sa vie parisienne et une enquête menée par celui-ci suite au meurtre de l’un de ses protégés.

Si tout ce qui entoure Vincent est intéressant (son relationnel, son oeuvre, etc.), j’ai trouvé l’histoire autour du meurtre et l’enquête qui s’en suivit un peu bâclée et simple tant elle n’apporte aucun suspens et qu’elle ne présente que peu d’intérêt.

« Vincent, un Saint au temps des Mousquetaires » propose une fresque historique autour d’un personnage important de l’époque, mais laisse un goût de trop peu niveau apport de connaissances historiques.

Vincent, un Saint au temps des Mousquetaires

14,99€
6

Scénario

5.5/10

Dessins

6.5/10

Moins

  • Scénario un peu pauvre

Related posts