Voitures de légende – La Coccinelle (Soleil)

Voitures de légende - La Coccinelle

Eté 1974, en Provence. Giscard vient d’être élu Président et l’été s’annonce chaud sur le Plateau d’Albion où les hippies et leurs Volkswagen flower power commencent à pulluler. Mais d’autres amateurs de Coccinelles aux intentions ni pacifiques ni pacifistes ont flairé la piste de la plus rare de toutes les Coccinelles VW, le cabriolet survivant des prototypes présumés détruits par les Nazis.

Si, comme moi, vous vous attendiez à lire une histoire sur les origines de la première « voiture du peuple », vous risquez d’être un peu déçu car il n’est ici finalement que très peu question de l’histoire de la Cox même si elle est abordée tout au long du récit car c’est le coeur de l’intrigue qui tourne autour de la Coccinelle cabriolet qui aurait appartenu à Himmler.

Une fois le moment de « déception » passé, l’histoire est facile à lire et ne vous prendra pas trop de temps par contre j’ai trouvé le fil de l’intrigue assez bâclé et trop facile dans la résolution de l’énigme qui entoure la mystérieuse Coccinelle. Par ailleurs, j’ai l’impression que le héro principal de l’histoire est plus Gordon, le chat de Sabine qui est une sorte d’anti-Ratanplan, que celle-ci qui résout la majorité des énigmes.

Niveau dessins, les voitures sont très bien dessinés mais j’ai l’impression que le reste des personnages ont été un peu vite faits (ce qui n’est jamais le cas) ou que Vladetic, le dessinateur, est plus doué pour les véhicules que pour les personnes (humains comme animaux).

Vous l’aurez sans doute deviné en lisant ces lignes mais « Voitures de légende – La Coccinelle » ne fera sans doute pas partie des bandes dessinées qui marqueront mon année de lecture même si finalement le récit est prenant et intéressant pour le (trop) petit côté historique d’une icône du monde automobile.

Voitures de légende - La Coccinelle

14,95 €
6.8

Scénario

7.0/10

Dessins

6.5/10

Plus

  • Véhicules bien dessinés

Moins

  • Scénario un peu facile

Related posts