World War Wolves – Dieu a de l’humour (Soleil)

World War Wolves - Dieu a de l'humour

Frappée par un mal extrêmement contagieux d’une nature indéfinie, une grande partie de la population américaine s’est progressivement transformée en hordes de lycanthropes.

Les survivants, fuyant les grandes villes infestées, se sont regroupés en communautés autonomes. Se déplacer en dehors de ces refuges c’est flirter avec sa propre mort…

Au fil du temps, les loups aussi s’organisent et une nation se met en place. Une nation dont la nourriture est l’Homme. C’est dans ce contexte que nous suivons les destins parallèles de plusieurs personnages dans ces nouveaux États-Unis.

À Las Cruces, nous découvrons la famille Marshall dont le père, John, romancier, n’est pas du tout adapté à l’idée de survivre mais doit faire face pour le salut de sa famille.
À Philadelphie, Jeremy Lester, un joueur de blues aveugle veut sauver la petite Sarah dont le père est devenu un loup.
À Riker Island, la prison est désormais un titanesque garde-manger et le prisonnier Malcom Spolding ne doit sa vie qu’à son don, celui de réparer tout ce qui est défectueux.

Les destinés de ces personnages se croiseront et vont se lier dans un même objectif : Survivre mais aussi éradiquer l’épidémie !

World War Wolves - Dieu a de l'humour

© Editions Soleil

A la lecture des premières pages de World War Wolves, j’ai eu l’impression de tomber sur une copie de Walking Dead car le garçon malade qui arrive dans l’église (voir l’extrait ci-dessus) m’a fait directement penser à Carl, le fils du héros de la série zombiesque, l’univers en noir et blanc (mais bon ça c’est sans doute un classique pour ce genre de comics) et la course à la recherche d’un endroit sûr dans lequel s’abriter sont les quelques points communs en que j’ai décelé.

Maintenant World War Wolves est un bon récit très rythmé (presque comme d’habitude avec Jean-Luc Istin si j’oserais dire) et laissant apparaître de bonnes choses pour les prochains tomes à venir et les dessins sont très bien exécutés et apportent une touche de franco-belge à un style typiquement US.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :