Zombies Néchronologies – Mort parce que bête (Soleil)

Zombies Néchronologies - Mort parce que bête

Stockholm, quelques mois après l’apparition du virus.

L’hiver et les zombies ont transformé la ville en un désert glacé. Seule une poignée de survivants a trouvé refuge dans un bunker et résiste à la mort. Avant de se couper du monde, tous travaillaient sur un jeu vidéo de zombies et pensent pouvoir tenir bon.

Mais confrontés à une réalité plus forte que la fiction, dans la faim, la peur et l’isolement, ils découvrent qui ils sont vraiment et se rendent à l’évidence : trop nombreux, divisés, et prêts à se battre pour une boîte de conserve… Ils ne verront pas tous la fin de l’hiver.

Après la France et la Suisse Zombies Néchronologies nous emmène en Suède où le virus a bien évidement aussi frappé et causé de nombreuses victimes transformées en zombies mais contrairement au premier tome nous suivons les aventures d’un homme normal que rien ne prédestinait à devenir un leader (contrairement à l’agent de sécurité du premier tome).

Le scénario est bien mis en place et l’album se laisse lire assez facilement mais je n’ai pu m’empêcher de trouver qu’il y avait une forte ressemblance avec The Walking Dead tant au niveau de certains personnages (Andy et Linda m’ont fait penser à Carl et Michonne) ainsi que les scènes de recherche de nourriture et la façon dont ils rencontrent le groupe de Linda mais vous me direz que c’est sans doute une coïncidence car de toute façon ce genre de scènes arrivent dans quasi tous les récits traitant d’apocalypse zombiesque 😝

In fine « Mort parce que bête » est, pour moi, meilleur que « Les misérables » car plus prenant car en nous mettant dans l’analogie avec le développement du jeu vidéo et la vie réelle il est plus immergeant que le premier volume.

Zombies Néchronologies - Mort parce que bête

14,50 €
7.7

Scénario

7.5/10

Dessins

7.8/10

Plus

  • Meilleur que le premier tome

Moins

  • Assez similaire à ce que The Walking Dead propose
Advertisements

Related posts